FERMER X

Voir le message (Actualités Pass Sanitaire)

« Voir le sujet
Auteur Message

Alphaplissken il y a 2 ans:

Le pass vaccinal, qui n'est qu'une étape de plus vers l'obligation vaccinale, a donc été voté cette nuit. Beaucoup de personnes doivent s'en réjouir Par soucis de cohérence j'attends maintenant de la part du gouvernement qu'ils interdisent la vente et la consommation de tabac, alcool et mal bouffe. Ceux qui approuve le pass vaccinal approuveront tout naturellement ceci n'est ce pas?

Petits rappels (que je vous invitent à partager massivement sur vos réseaux) pour ceux qui approuvent sans condition toutes ces mesures liberticides sans faire preuve d'aucun discernement:

-> Avec le variant omicron on sait maintenant que le vaccin (encore en phase 3 donc expérimentale rappelons le) n'a qu'un bénéfice individuel et non pas collectif comme ce qui est attendu d'un vaccin tel que celui de la polio qui lui bloque la circulation du virus. En clair même en étant vacciné vous transmettez quand même le virus et j'hallucine de constater autour de moi autant de monde ignorer cela. Vouloir l'imposer sous couvert de vouloir stopper la pandémie est donc d'une absurdité sans nom.

-> Le mensonge par omission dont font preuves les médias mainstream: Les non vaccinés finissant en réa ou décédant du covid sont principalement des + de 60 ans et/ou présentant des comorbidités et ce au même titre que les vaccinés concernés!

-> Les lourds antécédents judiciaires de Pfizer qui a clairement le monopole devraient à minima inviter à la prudence: on parle quand même de 2,4 milliards de $ en 2019 pour charlatanisme et falsification de données + 60 millions de $ en 2012 pour corruptions et pot de vin de dirigeants d'état pour booster leur ventes. Source: fr.Wikipedia.org/wiki/pfizer
, violationtracker.goodjobsfirst.Org/parent/pfizer

-> L'usage du terme "vaccin" pour les injections contre le covid est très galvaudé si on s'en réfère à la définition officielle: "Substance pathogène qui, inoculée à un individu, lui confère l'immunité contre une maladie.". Les injections actuelles ne peuvent donc être considérées comme des vaccins vue qu'elle ne réduisent significativement que les risques de formes graves et n'empêchent aucunement de contracter et transmettre la maladie.

-> A ce rythme là on est bien parti devoir se prendre une dose tous les 3-4 mois sur une période indéterminée. Connaissez-vous un seul vaccin au monde devant être pris à une telle fréquence pour maintenir son efficacité dans le temps?

Oui je rage mais à un point. Je ne suis perso pas antivax loin de là m'étant par exemple déjà délibérément fait vax contre l'hépatite B et la fièvre jaune. Mais pour ma part je ne reprendrai plus jamais de dose de pfizer (et je précise bien pfizer car j'ai un retour d'expérience dessus ayant subit pas mal d'effet indésirable hors du commun par rapport aux autres vaccins déjà reçu).
C'est un choix personnel et en le prenant je ne me considère pas comme un danger pour autrui au même titre qu'une personne qui fait le choix de fumer en sachant qu'elle prend un risque individuel.
En résumé et en tenant compte du fait que le vaccin covid ne permet pas de bloquer l'épidémie: OUI pour encourager et non contraindre les personnes à risque avérée à se faire vacciner. NON pour l'imposer à l'entièreté de la population et surtout permettre à chacun de choisir quel vaccin il souhaite recevoir sous réserve qu'il corresponde à sa tranche d'âge.
| Dernière mise à jour il y a 2 ans #35382 - Voir le message
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus...